Claude NICOLET

Le site de

Autres articles récents

  • Emmanuel Macron, et maintenant?

    08 mai 2017 - 1276 clic(s)
    Avec un score de 66% contre 34%, Emmanuel Macron à 39 ans est devenu président de la République française.Il convient de lui adresser nos voeux de réu...
  • De Paméla Anderson et de la politique

    27 janvier 2017 - 996 clic(s)
    "Mal nommer un objet c’est ajouter au malheur de ce monde, car le mensonge est justement la grande misère humaine, c’est pourquoi la grande tâche huma...
  • Génération Chevènement. Par Alexandre Devecchio

    18 novembre 2016 - 1647 clic(s)
    Article écrit par Alexandre Devecchio, le Figaro (jeudi 17 novembre 2016) Quinze ans après sa défaite à la présidentielle, l’ancien ministre de l’Inté...
  • Donald Trump Président. Le grand renversement.

    09 novembre 2016 - 1615 clic(s)
    Déjouant tous les pronostics, tous les sondages, la quasi totalité des analyses des journalistes et de l'ensemble des médias; déjouant tous les commen...

Pierre MauroyCommuniqué de presse de la fédération du Nord du MRC

Nous venons d'apprendre avec émotion et une grande tristesse, la mort ce matin de Pierre Mauroy. La fédération du Nord du MRC s'incline avec respect devant sa mémoire et nous pensons à l'homme qu'il a été ainsi qu'au travail immense qu'il a réalisé.

Il était un militant tout d'abord, de la gauche et du Parti socialiste. Il a été de ceux qui avec François Mitterrand et Jean-Pierre Chevènement, furent en capacité de tracer une perspective politique à la gauche française en créant le Parti socialiste lors du congrès d'Epinay en 1971. Cela a crée les conditions du rassemblement des forces politiques issues du communisme, du socialisme et du radicalisme. Sachant mêler les traditions Démocrate-chrétienne et la social-démocratie, c'est tout cet ensemble qui a rendu possible la victoire historique du 10 mai 1981.

Il restera à ce titre, l'emblématique Premier ministre de François Mitterrand celui de la première période du septennat, porteur de toutes les espérances. Sa mémoire sera toujours associée à la retraite à 60 ans, à la cinquième semaine de congès payés, aux 39 heures, à l'abolition de la peine de mort, à la décentralisation, aux nationalisations dans les banques et dans l'industrie...Une certaine identité de la gauche et de ses combats. Il a également assumé le virage de la rigueur et l'ouverture de la "parenthèse libérale" de 1983 pour satisfaire aux obligations de la contruction européenne. Ce qui nous aménera au Traité de Maastricht en 1992 auquel nous nous sommes opposés.

Mais Pierre Mauroy était également un homme du Nord, profondément attaché à la Région Nord Pas de Calais, dont il fut le premier Président. Il aimait surtout sa bonne ville de Lille. Maire, il en a fait une métroplole régionale de premier plan. Il a immédiatement intégré la révolution des Transports et des nouvelles technologies, et  il a fait de Lille et de la Communauté Urbaine, un véritable carrefour européen. L'élu local était également un aménageur urbain et un visionnaire.

Il aura profondément marqué sa ville, sa région, notre pays et notre histoire. Jusqu'au bout il a gardé la confiance des milieux populaires auxquels il était très attaché. Sa haute stature, sa coutoisie, son calme, faisaient de lui un homme attachant, ayant un sens aiguë de ses responsabilités et de l'intérêt général. Il a servi sa ville, sa région, son pays et la République avec passion, nous ne l'oublierons pas. Nos pensées vont également à sa épouse Gilberte et à sa fille.

Claude NICOLET

Premier secrétaire du MRC Nord

Secrétaire national du MRC chargé de la Citoyenneté et de la Laïcité

Conseiller régional Nord Pas de Calais.