Claude NICOLET

Le site de

Christian Hutin1On réduit souvent le débat autour de la loi travail à une affaire entre socialistes. C'est un peu court...l'opposition de gauche à la loi travail est très vaste et profonde. A-t-on déjà oublié le succès de la pétition "Loi Travail: non merci !" qui a largement dépassé le million de signataires ? A-t-on oublié que l’opposition à la loi Travail est le déclencheur de la Nuit Debout ? L’opposition à la loi travail est tout sauf une étroite querelle de socialistes.

Il faut réunir 58 députés de gauche pour déposer une motion de censure après le recours au 49.3. La marche est haute ! J'ai signé dès ce matin la motion de censure qui rassemblera, je l'espère les 58 députés nécessaire pour son dépôt, afin de sanctionner le recours au 49.3 avant toute discussion collective.

La semaine dernière, j'avais voté le rejet préalable et le renvoi en commission du texte. En septembre 2014, je n'étais abstenu lors du vote de la confiance au second gouvernement Valls qui présentait une base politique très réduite après l'expulsion d'Aurélie Filippetti, Arnaud Montebourg et Benoit Hamon.

L'utilisation du 49.3 pour une loi de de recul social et de concurrence économique, qui ne répond qu'à la seule logique européenne impulsée par Bercy, Bruxelles et Berlin, ne fait que conforter mon opposition. En s’appuyant sur la majorité élue en 2012, l’exécutif doit maintenant changer de cap.

Christian HUTIN

Député du Nord

Vice-président de la commission des Affaires sociales