Claude NICOLET

Le site de

MRC 3La suppréssion de TGV Paris-Arras est un très mauvais coup porté à la Région Nord Pas de Calais. C'est donc à l'unanimité que les élus du Conseil Régional ont décidé de protester contre ce traitement que nous inflige la SNCF. A l'heure où les questions de mobilité sont essentielles, que notre région prend de plein fouet les effets de la crise, une telle mesure est non seulement incompréhible, mais inadmissible.

C'est l'ensemble de la Région qui sera concernée. Pas seulement Arras et son bassin de vie, mais également l'axe qui va du bassin minier du Pas de Calais jusqu'au littoral en passant par la Flandre intérieure.

En effet la ligne Paris-Arras se prolonge par Lens-Béthune-Hazebrouck-Dunkerque. Pareille décision n'est donc pas acceptable. Le littoral dunkerquois ne peut accepter de voir ainsi disparaître ces liaisons et ses dessertes, vers la capitale.

Alors que des enjeux majeurs de développement stratégiques pour notre territoire sont à l'ordre du jour: canal Seine Nord, grand carénage d'EDF pour la centrale nucléaire, projets et avenir portaire de Dunkerque-Calais et Boulogne-sur-Mer, un abandon de la sorte porterait incontestablement atteinte à notre compétitivité et à notre attractivité.

Le MRC soutient totalement cette protestation.